Claude Stéphane PERRIN

JEU@EPE@P07@PHILO.jpg

« Professeur de philosophie à la retraite, j’écris et je lis en méditant sur le problème de la non-violence, notamment à partir d’une idée non indifférente et non nihiliste du neutre. »

Le site de Claude Stéphane PERRIN est ici  et sa page Facebook avec ses actus là !

Son dernier ouvrage Les démons de la pensée

perrin_livre2

Les démons (daimônes) sont-ils des dieux, des figures du destin, de bons génies comme des anges célestes, de mauvais génies comme les anges déchus ; ou bien sont-ils le fruit imagé d’une simple hypothèse pour penser, voire une anticipa­tion pour rêver ? Inconnaissables, ces êtres mythiques nous influen­cent pourtant.

Dès lors, comment échapper à leurs complexes actions fictives sur la pensée ? Ne faudrait-il pas aller au cœur de leurs images vers une idée simple qui libérerait de leurs influences ? Et ainsi, comment se débarrasser des démons sinistres du néant, de l’orgueil, de la duperie, de la violence, de la mort, de l’insensibilité ou de la folie ?

Comment créer enfin les conditions nécessaires pour trouver la vérité moyenne et non ambiguë à partir de laquelle chaque homme pourra échapper à tout angélisme mystique ainsi qu’à tout paganisme bestial ?

fee

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs Littérature générale, Auteurs Poésie Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.