Gwenaël LECOMTE

lecomte

Il y a bien longtemps lorsque je gribouillais sur mes cahiers d’écoliers à croquer mes professeurs, vint un jour le virus de la BD. J’avais une dizaine d’années, et je me trouvais dans un grande surface avec mes parents. En passant dans le rayon librairie, mon regard s’est posé sur l’ album « Lagaffe nous gâte ».Il coutait 8 francs 50.J’ai lourdement insisté pour l’avoir, et mes parents ont accepté.C’était mon premier album, la révélation et le début d’une longue, très longue série…

Après quelques années dans l’illustration entre 88 et 91, j’entre dans l’enseignement en 1992 en tant que professeur des écoles en maternelle.

Après des petits Mickey aux cours de dessin de Serge Dutfoy, j’obtiens en 1987, le premier prix des Journées BD de Saint-Quentin.

De 2000 à 2002, grâce aux expositions montées par l’association PRISME et lors du salon de la BD de la ville de Saint-Quentin, mes recherches liées au projet qui me tient le plus à coeur ont reçu un accueil trés favorable du public.

Ces albums illustrés intitulés « Les Larmes du Paradis », puis « La Fossette de Lucifer », racontent le chagrin d’amour d’un ange sur les hauteurs d’une cathédrale.

Les larmes du paradis sur facebook ici  et le site de l’album là 

lecomtelivre

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs Bande Dessinée, Illustrateurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.