Olga Charlotte AUBER

OlgaOlga Charlotte AUBER est née à Paris en 1932.
Ses premiers poèmes datent de 1957. Dès les années 59-60, certains d’entre eux sont lus dans l’émission d’André Beucler « Le Bureau de Poésie » par Simone Cendrars et Germaine Montero. En 1964, Pierre-Louis Flouquet l’accueille dans son journal des Poètes, puis Jean Germain dans Les Nouveaux Cahiers de Jeunesse. En 1965, distinction au Concours National de Poésie organisé par la Maison de la Culture de Saint-Maur-des-Fossés.
Poésie 1, Poètes du Premier Grand Concours présenté par Max-Pol Fouchet en 1973, Les Cahiers de Saint-Germain-des-Prés en 1978, lui ouvrent leurs pages.
Elle a reçu divers prix de poésie, parait dans les Anthologies de Flammes Vives et publie régulièrement dans deux revues : « Poésie sur seine et « Les amis de Thalie ».
En 2007 autoédition de son premier recueil de poèmes « Dérive des Rêves ».

Son dernier livre Le coeur grisé

olga_livre

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs Poésie Philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.