Christophe ESTRADA

estradaLors du 7ème Festival INTERPOL’ART de REIMS, Christophe Estrada a reçu le « Prix Interpol’Art 2012 » pour son roman : Hilarion, l’énigme des fontaines mortes. Il avait déjà obtenu le « prix historia du roman policier historique »

Christophe Estrada signe un roman qui mêle fiction et vérité historique…« J’écrivais depuis fort longtemps de la poésie. J’ai eu envie de me lancer dans l’écriture romanesque et je me suis dit que la meilleure façon, c’était de faire le choix d’une écriture « sous contrainte ». Je l’ai choisie double : celle du polar et celle du roman historique ! » Intitulé « Hilarion : l’énigme des fontaines mortes », son roman se déroule à Aix-en-Provence, en 1776. Le chevalier Hilarion est sollicité pour débusquer l’auteur de mises en scène autant macabres que scandaleuses.
« Je suis amateur d’ouvrages historiques, notamment la période de l’Ancien Régime », explique l’auteur qui a veillé au respect de l’authenticité : « Je voulais une écriture qui soit dans le style de l’époque ».
Il a soigné particulièrement la reconstitution : « J’ai fait toute une description des odeurs, des bruits, des mouvements de populations à travers la ville ». Ses lecteurs lui disent : « C’est très visuel ! »
Ses élèves l’ont-ils lu ? « Certains, oui ! Ils m’ont posé des questions, étonnés de ce qui paraissait à leurs yeux, comme des mœurs un peu différentes. Ça bousculait certaines de leurs idées ». Un récit où éléments historiques et intrigues s’articulent en un parfait équilibre.(article du journal L’union de Reims)

estradalivre

à retrouver sur facebook là 

Publicités
Cet article a été publié dans Auteurs Littérature générale, Auteurs Polar. Ajoutez ce permalien à vos favoris.